Réagissez sur le forum

 

 

Fally Ipupa

Discographie et Parole

  bgcolor="#6261FF">

 

Site Officiel :

www.fally-ipupa.blogspot.com

Accueil - LingalaForum  - Artistes  - Liens - SiteMap - A Propos 

Biographie

Actualité sur Fally Ipupa :

 

« Droit chemin » a atteint le record de vente pour un disque d'or et Fally Ipupa à remplie Olympia

 

 

Par Digitacongo 11 avril 2007

France, (Digitalcongo) A l'Olympia tout spectacle doit se terminer à 5 heures. Mais Fally refusait d'obéir à son producteur qui ne cessait d'accéder dans l'aire du spectacle pour lui souffler à l'oreille qu'il fallait mettre fin au spectacle. Pendant le spectacle, il a été annoncé que l'album « Droit chemin » a atteint le record de vente pour un disque d'or.

Comme il fallait s'y attendre, fally Ipupa Dicaprio a réussi son pari à l'Olympia, le samedi 07 avril 2007. La salle a été ouverte au public à 23h45'. Aux alentours de l'Olympia, les files d'attente étaient longues. Les embouteillages ont créé un bouchon jusqu'à l'Opéra de Paris sur le boulevard des Capucines, 9ème arrondissement. Pendant ce temps, les musiciens jouaient les anciens succès de Fally dans Quartier Latin : « Eternellement », « Ko ko ko ». C'est à 2h30' que Faly Ipupa est monté sur le podium ovationné par un public acquis à sa cause. Sous les applaudissements, Dicaprio a commencé son spectacle par la chanson « Naufra Ketch » à laquelle il a joint une partie de « Cadenas », une oeuvre de son prochain album que le public récitait déjà avec la vedette du jour.

Lokwa Kanza fut le premier invité à rejoindre Fally sur le podium à 2h55'. Le duo a fait tabac : la voix cassée de Lokwa couplée à celle de Fally a mis le public en extase.

Ensuite, l'entrée de quatre danseuses, dont une Ivoirienne habillée en culotte, chemises avec cravates pendues. Elles ont exhibé une chorégraphie originale sur une chanson en rap exécutée par un jeune rappeur parisien. Le comédien Siatula fut aussi parmi les invités-surprises. Fally a enchaîné avec quelques chansons de l'album « Droit Chemin » et étalé ses capacités de grand chanteur et danseur.
 

 

A 4h20', une pause de quinze minutes est intervenue ; les rideaux rouges de l'Olympia furent tirés sur le podium. C'est une innovation à l'Européenne. Ce temps mort a permis aux mélomanes de se désaltérer. Alors qu'il faisait extrêmement froid dehors, la marée humaine a chauffé la salle Difficile de se frayer en dessous du balcon. Un verre en plastique d'eau ou de bière se vendait à 5 euros. C'est à la queue leu leu qu'on accédait dans les urinoirs.

A la reprise à 4h30', Fally Ipupa et les danseuses se sont présentés en nouvelles tenues. Cette deuxième partie du spectacle a démarré par la chanson « Associé » dédiée à Tshatsho Mbala qui, à l'occasion, a fait imprimer des foulards de couleur orange avec effigie de Fally Ipupa.

La deuxième partie fut plus chaude que la première : coup de reins, démonstration de chorégraphies, la danse « Oleko » a fait bouger la salle. L'Olympia fut transformé en piste de danse. Deux à deux, les jeunes filles et garçons, habillés au « style Fally », pantalon en dessous de la taille, ont exhibé des pas de danse. Chacun, là où il se trouvait. Au balcon avec des places assises et au hall d'en bas, en face du podium, ce fut l'hystérie générale.

A l'Olympia, tout spectacle doit se terminer au plus tard à 5 heures du matin. Mais Fally, emporté par la réaction spontanée du public, refusait d'obéir à son producteur, Musoud, qui ne cessait d'accéder dans l'aire du spectacle pour souffler à l'oreille de Fally qu'il fallait mettre fin au spectacle. De leur coté, les mélomanes refusaient aussi de sortir de la salle. Il fallait exécuter la chanson « Liputa ». C'est par cette chanson fétiche que le spectacle a pris fin à 5h28', sous les applaudissements du public.

Pendant le spectacle, il a été annoncé que l'album « Droit chemin » a atteint le record de vente pour un disque d'or. Mais, le disque d'or n'a pas été remis pendant la soirée. Le groupe DIKIN a offert une coupe en or à Fally Ipupa et Mandibule « La marraine » a remis au chanteur, en guise de cadeau, une guitare sèche. Très ému, Maïka Munan, l'arrangeur de « Droit Chemin » est monté sur le podium vers la fin du show en jouant deux petits tambours.

Signalons que L'Olympia a une capacité maximale de 2.500 places. Selon un agent de l'Olympia de nationalité française, 3.000 billets ont été vendus. Le public était en majorité constituée de jeunes. Une partie du public retardataire est resté dehors, sans pouvoir avoir accès à la salle. C'est à 4h00' du matin que sont venus des sapeurs-pompiers avec des talkies-walkies à la main. Ils ont interdit de vendre des billets. Le spectacle était dès lors à guichets fermés.

La sécurité a été impeccable pas d'incident avant et après le spectacle. Ce qui démontre une bonne organisation de l'Ivoirien David Monsoh ainsi que des Congolais Dana Kindongo et Decos Mukoko.
 

Le coût du billet était fixé à 33 euros pour le hall et 50 euros la place assise au balcon.

(Yes)

Jean-Willy Bondjala/Visa