Accueil Paroles Lingala Forum Contact

Devenu la coqueluche du moment, ce jeune Parisien a aussitôt imposé sa "marque" grâce à son tout premier album "Je m’appelle toi...love-moi".

Karma pa

Koffi Olomide et le Karmapa en « guerre » autour d’un millionnaire

Le Karmapa s’est vu Contraint de changer le titre de son prochain album portant le nom d’un mécène Baudelaire Kuyena à cause de Koffi qui s’est accaparé du gibier en lançant sur le marché une chanson intitulé « Baudelaire Kuyena » créant ainsi une guerre entre les deux musiciens.
Relancée de plus belle par une société nationale d’auteurs (Soneca) défaillante, la ruée vers les mécènes n’est pas sans causer quelques écorchures dans les rapports entre des musiciens nourris aux mêmes mamelles. C’est le cas de Koffi Olomide et Le Karmapa en « guerre » autour du millionnaire Baudelaire Kuyena, homme d’affaires établi en Angola.

L’enjeu entre les deux chanteurs est de s’approprier le mécène précité au détriment de l’autre. Alors qu’il avait jusque-là les faveurs de Baudelaire Kuyena, Le Karmapa avait intitulé son prochain album du nom de ce mécène. Depuis, Koffi Olomide est entré dans la danse, brûlant même le leader du groupe Rive Droite Klass en mettant sur le marché du disque une chanson intitulée justement... « Baudelaire Kuyena ».

Paroles   Ba nzembo ya Karma pa na kasaflo.net

Biographie

Parcours d'un artiste: Karma pa

De son vrai nom Kubinda Pembele Bintu, Le KARMA PA a atterri sur la planète de la musique congolaise comme un météorite. L’avant-dernier album de Reddy Amisi s’intitule « Compteur à zéro ». Parlant de musique congolaise, le premier album de Karma Pa « Je m’appelle toi, love-moi » aurait dû porter le titre « compteur à zéro ». Faisant l’impasse sur le formatage en vigueur dans la musique congolaise, Karma Pa a joué la carte de l’originalité ; en adoptant un style propre qui l’a démarqué des autres musiciens avec leurs rythmes plagiés.

Le Karma Pa a remis au goût du jour la vraie rumba congolaise, faisant un clin d’œil aux anciens et aux mélodies de Koffi Olomidé des années ’90. Bref, Le Karma Pa est venu reconquérir un espace oublié par les autres artistes-musiciens congolais. Au moment où ses confrères s’évertuaient à mettre surtout en valeur les sébènes (animations) et autres tapages inaudibles, Karma Pa a voulu faire une musique profonde, riche, mélodieuse et indémodable.
Bravo donc à Karma Pa pour avoir eu le courage de tracer sa propre route. Il n’a pas eu tort car le succès ne s’est pas fait attendre pour lui. Le Karma Pa est une valeur sûre de la musique congolaise moderne. Dès on premier album, Le Karma Pa est entré dans la cour des garnds par la grande porte. Son public l’appelle le Prince de la rumba congolaise ou le Poête Lover.

Enregistré et mixé au studio Marcadet « Le Temps de l’Amour » dont la sortie devrait intervenir avant les fêtes de fin d’année, chez Solfège Muic Universel, promet de faire un malheur avec, entre autres, des titres comme « Somida », « Ramy Amisi », « Makuta Mibale, « Bileyi ya Mobali », « Hey Djo » ou encore « Zala posé », « Pretty Woman », « Blessés de guerre » ...

La rumba odemba , chère à Tabu Ley Rochereau, Bombenga, Vicky Longomba, reprend ses droits à travers ces mélodies soutenues par des textes plutôt captivants. Outre son équipe de Rive Droite Classe K ( Tripa, Ac Milan, Diva Ray, Dédé, Djasco...), l’auteur d’Amanda la Duchesse indique avoir bénéficié du concours de quelques artistes congolais de Paris dont Beniko Popolipo alias Zéro faute, Fofo, Ada Muangisa, Mimiche, Simolo etc.

congozik.free.fr

 

 
 

Copyright ©Juillet 2009 www.kasaflo.net - SiteMap - A propos -Tous droits réservés. Réalisé par K. Flory